100% BELGE - PAIEMENT SÉCURISÉ - LIVRAISON GRATUITE (150€ minimum) / Des questions ? +32 (0) 491 59 53 67|info@waldenproject.be

PLANTE SAUVAGE COMESTIBLE : L’ARMOISE

L’ARMOISE – ARTEMISIA VULGARIS

Son nom latin vient du nom de la déesse grec Artémis, déesse de la chasse, associée à la Lune et sœur d’Appolon, elle a comme monture un cerf. Elle avait entre autre le rôle de protéger les femmes malades. Le genre Artémisia fait partie de la grande famille des astéracées, et l’on y trouve notamment l’absinthe.

« Celui qui a soin d’avoir toujours sur lui cette herbe ne craint point les mauvais esprits, ni le poison, ni l’eau, ni le feu et rien ne peut lui nuire ».

L’Artemisia Vulgaris L. est aussi appelée « herbe de feu ». Ce nom lui a probablement été donné parce qu’on portait l’artemise en chapelets (associé à la verveine) lors de la Fête de la Saint-Jean au Moyen Âge. On regardait à travers des gerbes/bouquets le feu de Saint Jean. Ceci était censé protéger les yeux et la santé en général pendant toute une année. En partant de la fête ils jetaient le chapelet dans le feu en disant « que toute ma malchance brûle avec ceci ». Le Grand Albert indique que l’armoise possède toutes les vertus : « Celui qui a soin d’avoir toujours sur lui cette herbe ne craint point les mauvais esprits, ni le poison, ni l’eau, ni le feu et rien ne peut lui nuire ».

L’Armoise était aussi reconnue comme plante purificatrice chez les celtes, ils l’appelaient « ponema » et en faisait de l’encens pour des usages sacrés.

En médecine chinoise, on l’utilise pour faire des moxas : bâtonnets d’armoise séchée que l’on fait brûler à proximité des points des méridiens pour les chauffer. Ce principe est utilisé en moxibustion et est une alternative à l’acupuncture et l’acupression.

OÙ LA TROUVER ?

Les armoises communes vivent principalement au bord des chemins et des routes, remblais, décombres, berges, terrains vagues. Elles apprécient les sols riches en azote.

COMMENT L’UTILISER ?

Les fleurs (juillet-octobre) sont très appréciables en condiment de préférence crues. Elles ont un arôme très fin entre l’artichaut et l’origan. On l’a aussi utilisée pour aromatiser la bière.

L’Armoise (Artemisia vulgaris) est une analogue de l’Absinthe (Artemisia absinthum). Ainsi présente-t-elle à forte dose un caractère toxique. Plusieurs propriétés lui sont reconnues: tonique, fébrifuge, antispasmodique, vermifuge et stomachique. En infusion, elle régularise le cycle des menstruations à la ménopause. On l’utilise aussi pour soigner les infections urinaires.

FICHE TECHNIQUE DE L’ARMOISE

• L’armoise commune est une plante herbacée qui peut mesurer de 60 cm à 2 m de haut.
• Elle possède une tige dressée très rameuse et élancée sans stolons souvent de couleur rouge-violacée.
• Son feuillage est vert foncé, ses capitules duveteux sont serrés et très abondants sur les branches. Ses feuilles sont basales, longuement pétiolées et pennées de 5 à 8 cm de long.
• La partie souterraine est un rhizome horizontal ramifié, parfois fort en diamètre et ses fleurs jaunâtres ou pourprées avec une odeur forte (voire désagréable pour certains).
• La floraison a lieu de juillet à octobre. Les feuilles froissées dégagent une odeur similaire à celle de l’absinthe.
• Les fruits sont des akènes sans aigrette et mesurent 2 mm, une seule plante peut en produire plusieurs dizaines de milliers.

Simon Beugnies
Simon BeugniesAmbassadeur Walden Project
Simon Beugnies est un guide nature, expert en plantes sauvages comestibles et fondateur d’À travers bois.
Retrouvez-le lors de sorties toute l’année en Belgique.

Laisser un commentaire

299462884539856d70efc68f5584e3a155555555555555555555555555555555